Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ Le Seigneur est proche ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Samedi 22 septembre 2018

Ses frères lui dirent… manifeste-toi au monde.

Jean 7. 3, 4

Christ se révèle dans sa grâce avant son apparition glorieuse

“Manifeste-toi au monde”. Cette parole était adressée avec insistance à Christ par ses frères qui ne croyaient pas en lui. Ils voulaient qu’il se manifeste lui-même à ce moment-là, en accord avec les droits qu'il revendiquait; ils lui proposaient sans discernement de se montrer dès lors lui-même au monde. Mais Jésus leur dit: “Mon temps n'est pas encore venu” (v. 6). Ce n'était pas le moment pour lui de se montrer publiquement; mais ce moment approche aujourd’hui rapidement! Il sera pour la joie de ceux qui ont cru en lui, et pour la terreur des autres. Alors Christ se révélera, quand “tout œil le verra, et ceux mêmes qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui” (Apocalypse 1. 7). “On verra le Fils de l'homme venant dans les nuées avec une grande puissance et avec gloire” (Marc 13. 26). Ce sera le moment où il se présentera lui-même publiquement.

Mais jusqu'à maintenant, le Seigneur n'est pas encore venu pour stupéfier le monde par sa manifestation publique; et pour un monde qui “gît dans le méchant” (1 Jean 5. 19), c'est encore sa miséricorde et sa réelle et grande patience qui s'exercent envers tous les hommes encore pécheurs. Car quand il viendra, ce sera pour éliminer de son royaume tous ceux qui commettent l'iniquité, tous ceux qui pratiquent ou qui aiment le péché (Matthieu 13. 41). Et pourquoi? Parce que Christ est la sainteté même, et qu'il ne peut pas voir le péché; et là où il est, le péché ne peut pas trouver place.

Ainsi la venue même du Seigneur doit balayer, “avec le balai de la destruction” (Ésaïe 14. 23), tous “les abris de mensonge” (28. 17), et tout ce qui est opposé à la sainteté. Cette patience est donc un bonheur relatif. Et il est bon, pour les croyants d’aujourd’hui, que le Seigneur n'ait pas agi selon la suggestion de ses frères, et qu'il ne se soit pas manifesté alors. Il est bon pour eux que son temps ne soit pas venu à ce moment-là. La grande patience du Seigneur était leur salut.

Jésus a refusé cette suggestion de ses frères; mais il est monté à la fête en secret (v. 10), invitant tous les hommes à venir et à profiter de sa miséricorde (v. 37), avant le temps où il se révélera publiquement et exercera le jugement.

J.N. Darby