Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ Le Seigneur est proche ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Mercredi 22 février 2017

Par la foi, Noé, divinement averti de ce qui ne se voyait pas encore, craignit et construisit une arche pour la sauvegarde de sa famille: par cette arche il condamna le monde et devint héritier de la justice qui est selon la foi.

Hébreux 11. 7

Quelques sacrifices dans le livre de la Genèse (6)

Caïn a tué son propre frère, Abel: quelle chose terrible! Depuis lors, la race humaine sous l'influence de Satan a été marquée par une violence et une corruption croissantes. Voici l'appréciation de Dieu: “La méchanceté de l'homme était grande sur la terre, et… toute l'imagination des pensées de son cœur n'était que méchanceté en tout temps” (Genèse 6. 5). L'objectif du serpent était de corrompre la race humaine de telle sorte que la venue promise de la descendance de la femme (3. 15) ne soit plus possible.

En contraste marquant avec cette méchanceté et cette corruption, “Noé était un homme juste; il était parfait parmi ceux de son temps; Noé marchait avec Dieu” (6. 9). Noé et sa famille n'étaient pas encore affectés par la corruption satanique qui frappait la race humaine à une échelle mondiale. Le Messie allait naître de la descendance de Noé, comme on peut le voir dans différentes généalogies figurant dans la Bible. Dieu avait suffisamment patienté, mais maintenant le moment était venu où il ne pouvait pas attendre plus longtemps, car il devait exécuter le jugement. Celui-ci est arrivé sous la forme du déluge. L’Éternel a dit à Noé de construire une arche de “bois de gopher” (6. 14). Le gopher est un mot employé seulement ici dans la Bible. Le bois fait souvent allusion à la parfaite humanité de notre Seigneur Jésus; le gopher pourrait symboliser son caractère unique. Le bois devait être recouvert de “poix” sur les deux faces; le mot poix est la racine hébraïque du mot expiation, ce qui nous rappelle le sang de Christ.

Sans sa vie parfaite et le sang versé lors de son sacrifice, il n'y aurait pas de protection contre le jugement de Dieu. L'arche était enduite de poix à l'intérieur et à l'extérieur, et donc le sang de Christ recouvre de manière efficace et complète ceux qui connaissent le Sauveur et sont à l'intérieur de l'arche du salut. Que des actions de grâces soient rendues à Dieu pour un tel sacrifice!

A.E. Bouter