Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Lundi 17 septembre 2018

Vous n'êtes pas à vous-mêmes. Car vous avez été achetés à prix! Glorifiez donc Dieu dans votre corps.

1 Corinthiens 6. 19, 20

(Le serviteur hébreu disait:) J'aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre.

Exode 21. 5

Tu n'es pas mon chef!

Avez-vous déjà entendu un ado dire: “T'es pas mon chef”? Il n'y a pas que les ados qui détestent être commandés! Parfois cette réaction est saine car le risque est toujours là de se courber servilement devant ceux qui veulent dominer, mais souvent elle traduit le refus de l'autorité, et c'est là l'un des travers du cœur orgueilleux de l'homme, depuis la chute au jardin d'Éden.

“Tu n'es pas mon chef.” Sans le formuler explicitement, n'est-ce pas, au fond, ce que nous disons au Seigneur Jésus, quand nous l'excluons de certains domaines de notre vie? Il est pourtant notre Seigneur, celui de notre vie tout entière.

L'attitude du serviteur dans le livre de l'Exode (verset cité en tête) nous montre comment soumission et liberté peuvent se conjuguer dans la vie du croyant: “J'aime mon maître, ma femme et mes enfants, je ne veux pas sortir libre”. Qu'est-ce qui rend libre l'esclave? L'amour pour son maître et pour les siens. C'est exactement la situation du croyant dans ses relations avec Dieu et avec Jésus, son Seigneur. Plus nous ferons confiance à Jésus, à son amour, à son pardon, plus nous désirerons lui ouvrir les portes de notre vie. “Vous avez obéi de cœur”, écrit l'apôtre Paul aux Romains (Romains 6. 17). Leur obéissance n'était pas seulement extérieure, comme on est soumis au Code civil, mais c'était la réponse de leur cœur à Jésus Christ, celle de la foi. La véritable obéissance chrétienne est liberté, elle apporte le repos de l'âme.