Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Samedi 11 août 2018

Je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni pouvoirs, ni choses présentes, ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur.

Romains 8. 38, 39

Je sais que je suis sauvé (1)

“J'ai lu plusieurs récits de conversion à la foi chrétienne, et chaque fois celui qui croit éprouve une grande joie. Mais moi, je ne ressens rien.”

Cette réflexion mêlée de tristesse peut être partagée par quelque chrétien sincère. Il est croyant, mais il se demande s'il appartient réellement à Dieu, et donc s'il ne doit pas éprouver quelque chose de particulier. Un jour, il a la certitude d'être à Lui, d'être sauvé, et le lendemain, tous ses espoirs sont anéantis.

Prenons une image. Ce croyant est comme un navire battu par la tempête, sans point d'ancrage. Il a bien une ancre, mais il la laisse dans la soute du bateau au lieu de la lancer par-dessus bord pour qu'elle s'accroche au fond de la mer. Ainsi en est-il de la foi du croyant. Elle peut être réelle, mais elle est pour ainsi dire tournée vers lui-même. Il ne s'appuie que sur ce qu'il ressent et n'obtient aucune certitude; au contraire, il ne connaît qu'une suite d'hésitations. Pour avoir la certitude d'être sauvé, notre foi doit s'appuyer sur ce qui est extérieur à nous-mêmes, nous devons mettre notre confiance en Jésus et en ce qu'il a fait.

Jésus est allé à la croix, et là, il a “souffert une fois pour les péchés, le juste pour les injustes, afin de nous amener à Dieu” (1 Pierre 3. 18). Il a subi lui-même le châtiment de Dieu contre le péché, et maintenant Dieu déclare que celui qui croit au Christ est juste; ses péchés sont pardonnés. Cela ne dépend pas de ce qu'il ressent mais de ce que Dieu a dit et promis.

(à suivre)