Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Samedi 2 juin 2018

[Jésus] se lève du souper et met de côté ses vêtements; puis ayant pris un linge, il le serra autour de sa taille. Ensuite il verse de l'eau dans le bassin, et commence à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.

Jean 13. 4, 5

Les pieds lavés (1)

Dans l'Antiquité, on marchait les pieds nus ou chaussés de sandales. Aussi quand on était reçu pour un repas, un serviteur lavait les pieds des invités; ils étaient ainsi propres et rafraîchis. C'était une façon pour le maître de maison d'honorer ses hôtes.

Lors du dernier souper de Jésus avec ses disciples, personne n'avait fait ce geste. Alors Jésus se lève du repas, prend la tenue d'un serviteur (un linge noué à la taille) et lave les pieds de ses disciples. Quel souvenir va-t-il ainsi graver dans leur mémoire! Lui, le Maître, s'est mis à leurs pieds, alors que ce geste était effectué habituellement par des serviteurs ou des esclaves.

Par cet exemple, le Seigneur nous enseigne que la vraie grandeur se trouve dans l'humilité. Il avait dit auparavant à ses disciples: “Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Quiconque s'élèvera sera abaissé; et quiconque s'abaissera sera élevé” (Matthieu 23. 11, 12).

Le disciple Pierre ne veut pas que le Maître lui lave les pieds, car il est conscient de son indignité et de la grandeur de Jésus. Mais le Seigneur insiste en lui disant: “Si je ne te lave pas, tu n'as pas de part avec moi”. Avoir une part avec le Seigneur, c'est échanger avec lui des pensées et de l'affection; c'est l'expression de la communion. Par cette réponse à Pierre, Jésus montre que nous ne pouvons pas avoir communion avec lui, si nous voulons garder les pieds non lavés, si nous n'acceptons pas d'être purifiés moralement.