Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Dimanche 11 février 2018

Une génération… recherche un signe; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n'est le signe du prophète Jonas. Car, comme Jonas fut dans le ventre du cétacé trois jours et trois nuits, ainsi le Fils de l'homme (Jésus) sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre.

Matthieu 12. 39, 40

Le signe de Jonas

Durant sa vie, Jésus, le Fils de Dieu, a été considéré avec défiance et mépris par les hommes religieux de l'époque, qui voulaient le mettre à l'épreuve. Ils lui demandaient un signe évident, un miracle prouvant qu'il était bien l'envoyé de Dieu. Mais au fond d'eux-mêmes, ils n'étaient pas prêts à croire, même ce qu'ils voyaient.

La preuve, c'est qu'ils n'ont pas cru au plus grand miracle qui soit: le signe de Jonas, c'est-à-dire la résurrection de Jésus le troisième jour après sa mort. Il le leur avait pourtant annoncé. Aussitôt ceux-ci avaient pris leurs précautions pour en empêcher la réalisation (Matthieu 27. 63-66). Mais ni la pierre scellée contre l'ouverture du tombeau, ni la garde postée aux alentours, n'ont pu empêcher la résurrection de Christ. Placés devant cette évidence, les chefs religieux ont refusé de l'admettre. Ils ont alors soudoyé les soldats pour qu'ils disent que les disciples étaient venus pendant la nuit dérober le corps de Jésus (Matthieu 28. 11-15).

Ces faits démontrent bien que ce ne sont pas les miracles qui ont la puissance de convaincre un homme, mais seule la Parole de Dieu. La foi ne s'appuie pas sur les choses visibles, si extraordinaires soient-elles! D'ailleurs Jésus, qui “connaissait ce qui était dans l'homme”, ne se fiait pas à ceux qui le suivaient uniquement parce qu'ils avaient assisté à ses miracles (Jean 2. 23-25).

“La foi vient de ce qu'on entend – et ce qu'on entend par la parole de Dieu” (Romains 10. 17). “Bienheureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru” (Jean 20. 29).