Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Lundi 11 décembre 2017

(Pierre dit à Jésus:) Seigneur, avec toi, je suis prêt à aller et en prison et à la mort. Mais Jésus dit: Pierre, je te dis: le coq ne chantera pas aujourd'hui, que d'abord tu n'aies, par trois fois, nié me connaître.

Luc 22. 33, 34

Aujourd'hui (6)

Souvent dans l'évangile selon Luc, les “aujourd'hui” nous révèlent l'amour et la grâce de Jésus qui agissent pour nous délivrer et nous libérer. Jésus annonce l'évangile aux pauvres, aux laissés-pour-compte… Le texte biblique du jour nous parle de la mise à l'épreuve de notre foi. Comme Pierre, nous sommes aussi en danger de renier le Seigneur, mais il prie pour nous comme il a prié pour Pierre. Ses soins d'amour pour son disciple ne cesseront pas.

Jésus lui dit: tu vas affirmer que tu ne me connais pas. Il ne l'appelle pas Simon (son ancien nom), il utilise le nouveau nom qu'il lui avait donné: Pierre. Comme pour lui dire: “Malgré tout ce que tu vas faire, tu restes mon disciple, tu restes Pierre”. Voilà une leçon pour nous, amis chrétiens: si nous faisons comme si nous ne connaissions pas Jésus, nous le renions, par nos silences, nos lâchetés… Du même coup, nous renions ce que nous sommes en réalité: Pierre a affirmé qu'il n'était pas disciple de Jésus. Mais l'amour de Jésus et sa fidélité sont plus forts que nos reniements. Il n'abandonne pas ses amis car “il ne peut pas se renier lui-même” (2 Timothée 2. 13).

Pierre n'a pas cru ce que Jésus lui disait. Il aimait tant son Maître, pouvait-il le renier? Il avait confiance en lui-même plus qu'en la parole du Seigneur. Au chant du coq, Pierre s'est rappelé ce que Jésus lui avait dit, il a pleuré. Sa foi a été ébranlée, testée, évaluée… mais il restait le disciple bien-aimé du Maître qui lui dira plus tard: “Sois berger de mes brebis” (Jean 21. 16).