Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Samedi 11 novembre 2017

Par la foi, Abraham, étant appelé, obéit pour s'en aller au lieu qu'il devait recevoir en héritage; et il s'en alla, sans savoir où il allait. Par la foi, il vint séjourner dans la terre de la promesse comme dans une terre étrangère.

Hébreux 11. 8, 9

La foi d'Abraham

“Va-t'en de ton pays, et de ta parenté” (Genèse 12. 1). Voilà ce que Dieu demandait à Abraham: il devait quitter ce qui lui était cher. Mais pour aller où? “Dans le pays que je te montrerai”. Alors il quitte son pays et aussi, en plusieurs étapes, sa famille. Se laissant guider par Dieu, il atteint le pays de Canaan dont ses descendants devaient hériter. Telle est la foi d'Abraham: entendre l'appel de Dieu et lui obéir en faisant confiance à ses promesses.

Un fait surprenant l'attend: le pays où il arrive est occupé par des peuples idolâtres et immoraux. Faut-il leur faire la guerre? Non, Dieu veut encore patienter envers ces peuples. Alors Abraham habite dans ce pays promis, comme dans une terre étrangère. Est-il résigné, découragé? Va-t-il rebrousser chemin? Non, il sait qu'il possédera le pays, lui ou ses descendants. Surtout il regarde plus haut. S'il a été appelé à quitter un pays pour en posséder un autre sur la terre, il attend une meilleure patrie, c'est-à-dire une patrie céleste, celle que Dieu a préparée au ciel pour tous les croyants (Hébreux 11. 16).

Abraham a aussi compris qu'il verrait le règne glorieux du Messie sur la terre, et cela a été une immense joie pour lui de le voir déjà par la foi (Jean 8. 56).

Abraham, le père des croyants, a été ainsi profondément heureux et riche d'espérance. Tout cela a un sens pour nous aujourd'hui. La confiance en Dieu, la certitude qu'il accomplira ce qu'il a promis, seront toujours une source de paix et de bonheur.