Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Samedi 23 avril 2016

J'ai donc parlé, et sans comprendre, de choses trop merveilleuses pour moi, que je ne connaissais pas. Écoute, je te prie, et je parlerai; je t'interrogerai, et toi, instruis-moi. Mon oreille avait entendu parler de toi, maintenant mon œil t'a vu.

Job 42. 3-5

Job

Étrange histoire que celle de Job. C'est celle d'un homme à la conduite exemplaire, droit, plein de générosité et de compassion pour les pauvres; un homme profondément croyant aussi, “craignant Dieu et se retirant du mal”. Et voici que brutalement, il perd non seulement tous ses biens mais aussi ses enfants et sa santé. À toutes ces souffrances s'ajoutent celles causées par les insinuations et les accusations de ses amis.

Aujourd'hui aussi nos paroles risquent d'être des bavardages pour ceux qui souffrent. Que de mots pour meubler le silence! Job, blessé dans son esprit, crie son innocence dans ses malheurs. Ses amis lui redisent: si Dieu t'a frappé, Job, c'est que tu le méritais, car Dieu récompense les bons et punit les méchants. Job refuse cette vision des choses. Non seulement il n'a pas commis de faute particulière, mais il constate que d'autres justes souffrent, et que de nombreux méchants ont une vie prospère.

Job sait que Dieu existe, et il cherche à lui obéir. Alors pourquoi ce mal, cette souffrance? Pourquoi le silence de Dieu? Tout en interpellant Dieu, il lui demande de l'éclairer. Et Dieu va répondre personnellement à Job. Il va lui montrer que lui, le Créateur, s'occupe de chacune de ses créatures. Et Job va le connaître de plus près. Il va éprouver que Dieu est “plein de compassion et miséricordieux” (Jacques 5. 11). Dieu est parfois silencieux, mais il n'est pas absent dans nos jours sombres. Il faut parfois se taire pour le rencontrer.