Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Lundi 11 janvier 2016

Jésus allait mourir… pour rassembler en un les enfants de Dieu dispersés.

Jean 11. 51, 52

À tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, c'est-à­dire à ceux qui croient en son nom.

Jean 1. 12

Unité?

Il y a un an, on a assisté à Paris et dans d'autres villes de France à l'un des plus importants rassemblements de l'histoire. Des dizaines de dirigeants politiques, suivis de millions de personnes, ont défilé dans une marche unitaire en souvenir des victimes du terrorisme. On a vu côte à côte des athées militants qui revendiquent le droit de se moquer de tout, y compris de Dieu, et des chrétiens, des juifs, des musulmans, qui tiennent à être libres d'exprimer leur croyance. Certains protestaient contre l'antisémitisme, d'autres contre les amalgames, d'autres encore manifestaient pour la république et ses valeurs.

À n'en pas douter, les participants étaient sincères, et leur engagement témoigne d'une angoisse latente et du désir de vivre dans un monde plus fraternel. Mais l'exigence de liberté d'expression à outrance n'est-elle pas aussi moteur de désunion? Qu'en est-il un an après?

Soyons lucides. Déjà le premier enfant né sur cette terre, Caïn, a tué le deuxième, son frère Abel! Et depuis, en commençant par la tour de Babel jusqu'à l'Organisation des Nations Unies, l'humanité cherche en vain la paix et l'unité. Cette aspiration ne peut aboutir si Dieu est laissé en dehors du projet. La seule unité indestructible, c'est celle de la famille de Dieu. Les chrétiens eux-mêmes sont désunis, direz-vous. Oui, mais tous ceux qui croient en Jésus et à la valeur de son sacrifice sont devenus enfants de Dieu et sont un en lui, pour toujours.

Si vous avez peur de la tournure que prend ce monde, ne voulez-vous pas faire partie de la famille du Dieu de paix?