Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Vendredi 12 juillet 2013

Par ceci nous avons connu l'amour: c'est que lui (Jésus) a laissé sa vie pour nous; et nous, nous devons laisser notre vie pour les frères. Mais celui qui a les biens de ce monde, qui voit son frère dans le besoin et lui ferme son cœur, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui?

1 Jean 3. 16, 17

Le bon Samaritain

Luc 10. 29-37

Un homme demande à Jésus: “Qui est mon prochain?” Jésus lui répond par une parabole: un homme s'est fait agresser par des voleurs; il reste sur le bord du chemin, gravement blessé. Un responsable religieux passe à côté de lui, puis un autre homme religieux. Mais ils continuent leur chemin sans rien faire pour l'aider. Un homme de Samarie, méprisé par les Juifs, passe à son tour. Rempli de pitié, il soigne le malheureux et le transporte dans une auberge, le confie aux soins de l'hôtelier et paye la dépense.

Jésus demande alors qui a été le “prochain” de l'homme blessé. Il place ainsi son interlocuteur, non dans la position du bienfaiteur, mais dans celle du malheureux qui dépend des soins d'un étranger méprisé. Et l'homme reconnaît que le prochain, c'est bien le Samaritain. Jésus conclut: “Va, et toi, fais de même”.

Le blessé représente l'homme malmené par Satan, qui abandonne ses victimes sans secours au bord du chemin. Les hommes religieux ne peuvent rien pour lui. Ce Samaritain est l'image de Jésus qui est rempli de compassion pour chaque être humain. Il s'approche de lui, le sauve pour l'éternité et le prend en charge.

La conclusion est importante: pour aider les autres efficacement, il faut commencer par être soi-même l'objet des soins de Jésus. Nous devons le connaître comme notre Sauveur. Alors, et seulement alors, Jésus peut nous inviter à faire comme lui.