Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Vendredi 16 avril 2010

… Marcher d'une manière digne de l'appel dont vous avez été appelés, avec toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant l'un l'autre dans l'amour.

Éphésiens 4. 2

Êtes-vous un chrétien susceptible ?

La susceptibilité est une source de souffrance bien présente au fond de chacun de nous.

Si je me laisse aller à cette mauvaise tendance, je vois tout sous un faux jour. Un rien me blesse, tout me paraît manque d'égards envers moi, moquerie ou méchanceté. Je suis prompt à imputer à mes proches, à mes collègues, des intentions malveillantes. Tout tourne autour de mon important “moi”. De ce fait, je ne reconnais pas les mérites de ceux qui m'entourent, je ne les mets pas à la place qui leur est due, je suis ingrat envers eux. Quel tableau !

Ce triste état d'esprit constitue un obstacle sérieux aux relations entre les chrétiens. Celles-ci devraient être harmonieuses et heureuses ; elles risquent d'être pénibles et peu amicales, car nos susceptibilités se froissent mutuellement, et nous avons besoin d'apprendre ce que sont la patience et le pardon. “Vous pardonnant les uns aux autres, si l'un a un sujet de plainte contre un autre ; comme le Christ vous a pardonné, vous aussi faites de même” (Colossiens 3. 13).

Il n'y a qu'un moyen de nous guérir d'une aussi fâcheuse tendance. C'est de vivre pleinement l'évangile : non seulement croire que Christ est mort pour moi, mais aussi accepter que je suis mort avec lui, avec toute ma fierté et mon égoïsme. Ainsi ma susceptibilité n'a plus qu'une place : la croix de Christ. A l'inverse, ma vie, mon seul honneur, c'est le Seigneur lui-même. Regardons donc au modèle parfait d'humilité et de renoncement : Jésus, notre Sauveur et Maître, qui nous dit : “Apprenez de moi, car je suis débonnaire et humble de cœur” (Matthieu 11. 29).