Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Dimanche 16 mars 2008

(Jésus dit : ) Les oeuvres que le Père m'a données pour les accomplir, ces oeuvres mêmes que je fais témoignent à mon sujet que c'est le Père qui m'a envoyé. Et le Père qui m'a envoyé, lui, a rendu témoignage de moi.

Jean 5. 36, 37

Même si c'est moi qui rends témoignage de moi-même, mon témoignage est vrai, car je sais d'où je suis venu et où je vais.

Jean 8. 14

“Jamais homme n'a parlé comme cet homme.” (1)

L'auteur d'un livre scientifique se réfère fréquemment à d'autres ouvrages. Citer ses sources est une règle d'honnêteté, une règle nécessaire, car personne n'a d'autorité par lui-même ; chacun doit faire appel à ce que d'autres ont dit. Même les prophètes de la Bible ne se retranchaient pas derrière leur propre autorité. Ils commençaient leurs écrits par l'expression : “Ainsi dit l'Éternel”.

Il n'en est pas ainsi de Jésus. Il parlait de lui-même et sur lui-même parce que personne d'autre que lui ne pouvait le faire. Ceux qui l'écoutaient s'étonnaient de son autorité personnelle (Marc 1. 27). Quand il s'exprimait, il n'avait pas besoin de revendiquer une autorité autre que la sienne. “Il les enseignait comme ayant autorité” (Matthieu 7. 29). Il parlait comme étant l'ultime expression de la voix divine. Il était l'autorité incarnée. Non seulement il disait la vérité, mais il était lui-même la vérité.

A son époque, un scribe qui voulait devenir «rabbi» devait étudier non seulement les Écritures, mais aussi la tradition des anciens. Aussi les Juifs étaient-ils étonnés de voir Jésus parler avec autorité sans avoir suivi la filière empruntée par les rabbins. Ils demandaient : «Comment connaît-il les Écritures, sans avoir étudié ?» (Jean 7. 15). Mais Jésus n'avait pas besoin de les avoir étudiées, car il était “la Parole” devenue chair (Jean 1. 14). Il était leur accomplissement, aussi bien que leur source. Il est le Fils de Dieu. Le connaissez-vous ainsi ?