Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Lundi 10 mars 2008

Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu plus que ceux-ci ne m'aiment ? Il lui dit : Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime... Il lui dit, la troisième fois : Simon, fils de Jonas, m'aimes-tu ? ... Et il lui dit : Seigneur, toi tu sais tout, tu sais que je t'aime.

Jean 21. 15, 17

M'aimes-tu ?

C'est peut-être l'unique question que Jésus nous pose à certains grands tournants de notre vie. Il l'a posée par trois fois à Pierre, avec insistance. Pierre avait renié trois fois son Seigneur, il avait un poids sur la conscience ; mais Jésus veut le libérer de ce poids, le rétablir devant tous dans une relation sans ombre avec lui.

Deux fois Pierre répond : «Tu sais que je t'aime». Et la troisième fois, sondé au plus profond de lui-même, il précise : «Seigneur, tu sais tout, tu sais que je t'aime». Sa réponse est comme un cri d'amour qui jaillit d'un cœur brisé. Quand nous nous confions en Christ qui, seul, nous connaît vraiment, alors nous commençons à aimer véritablement.

Cette question : «M'aimes-tu ?» était comme un nouvel appel à la fidélité de son disciple pour l'engager à le suivre. Jésus dit à Pierre : «Suis-moi». C'est aussi ce que Jésus nous dit chaque jour. Il nous faut simplement mettre nos pas dans ceux de Jésus, avec une entière confiance en son amour qui ne cessera jamais. Ce n'est plus l'heure des hésitations, c'est l'heure de regarder en avant, vers lui, pour le suivre, comme attachés à lui.

Saint Augustin commente ainsi ce dernier «Suis-moi» de Jésus : «Ne regarde plus en arrière… Regarde celui qui te conduit. Ne regarde pas en arrière de là où il te tire… Celui qui te conduit marche devant toi… Aime celui qui te conduit. Suis-le !»