Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Mardi 21 mars 2006

Au lieu de la paix j'avais amertume sur amertume ; mais toi, tu as aimé mon âme, la retirant de la fosse de destruction, car tu as jeté tous mes péchés derrière ton dos.

Esaïe 38. 17

Il a mis en paix mon âme.

Psaume 55. 18

C'est lui (Christ) qui est notre paix.

Ephésiens 2. 14

Soif de paix

Nombreux sont les chemins proposés dans ce monde, pour faire croire que l'homme peut par lui-même atteindre le bonheur ! Mais comment peut-on concevoir le bonheur sans parler de la paix du cœur ? La paix intérieure, c'est d'abord l'absence de conflits avec Dieu et avec soi-même, mais c'est aussi une plénitude, une présence. Or lorsqu'on évoque cette question, les réactions sont diverses :

“La paix ? Je la désire plus que tout, mais je ne sais comment l'obtenir” ou : “Mon état et ma situation sont opposés à ce que je désirerais être. Comment un changement serait-il possible ? “

ou bien encore : “Quelle utopie, quel beau mirage !”

Écoutons alors cette voix : «Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne» (Jean 14. 27).

L'auteur de cette affirmation extraordinaire, c'est Jésus, le Fils de Dieu, celui qui nous a aimés au point de donner sa vie pour nous. Il l'a fait pour chacun d'entre nous, sans conditions, sans rien exiger en retour, gratuitement. Devant un Dieu qui ne peut passer par-dessus le péché sans le punir, l'homme est coupable. Mais son Fils, Jésus Christ, a accepté de mourir sur une croix pour le réconcilier avec ce Dieu saint. “Il a fait la paix par le sang de sa croix” (Colossiens 1. 20).

La paix que Dieu désire nous donner n'a pas un effet passager ; elle est fondée sur l'amour de Christ et sur sa victoire remportée à la croix.

Cette paix merveilleuse, Dieu l'offre encore aujourd'hui à qui veut la connaître.