Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Dimanche 5 mars 2006

Le diable... lui montra, en un instant, tous les royaumes de la terre habitée. Et il lui dit : Je te donnerai toute cette autorité, ainsi que la gloire de ces royaumes, parce qu'elle m'a été livrée, et je la donne à qui je veux. Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi. Jésus lui répondit : Il est écrit : «Tu rendras hommage au Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul».

Luc 4. 5-8

Tu rendras hommage au Seigneur ton Dieu (2)

Dans la seconde tentation, le diable a essayé d'amener Jésus à se prosterner devant lui, en lui promettant la gloire, la puissance, les honneurs. Ce type de tentation ne nous guette-t-il pas ? Une position d'autorité ou d'honneur n'est pas mauvaise en soi. Mais ce qui est mal, c'est de la vouloir en oubliant ce qui est dû à Dieu. Fatalement alors, on se courbe devant Satan. On croit s'élever, mais on s'avilit.

Jésus a absolument refusé de se prosterner devant le Tentateur. Il est resté libre et il n'a cherché que la gloire de Dieu. Il a ainsi ouvert un autre horizon. En effet, la véritable grandeur, nous apprend Jésus, ce n'est pas de dominer sur les autres, mais de les servir par amour. Jésus l'a montré jusqu'au don de sa vie. Il «n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et pour donner sa vie en rançon pour un grand nombre» (Matthieu 20. 28).

Qu'il le veuille ou non, l'être humain rend toujours une forme de culte. Il y a le culte de l'argent, du sport, celui du pouvoir, de la popularité… Le seul culte qui n'avilit pas est celui que l'on offre à Dieu. Il n'est pas un maître dur, il est la source de l'amour. A celui qui se confie en lui, il se révèle comme un Père qui l'aime et prend soin de lui.

Adorer Dieu n'est pas un acte servile. C'est un acte d'amour filial, une rencontre, une présence. Mystérieusement, le croyant qui adore son Dieu est comme grandi. Et il découvre en Dieu le sens profond de sa vie.