Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Mercredi 11 janvier 2006

Pierre... eut peur ; et comme il commençait à enfoncer, il s'écria : Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus, étendant la main, le saisit.

Matthieu 14. 30, 31

Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n'y a pas non plus sous le ciel d'autre nom qui soit donné parmi les hommes, par lequel il nous faut être sauvés.

Actes 4. 12

S.O.S.

S.O.S. est le signal international lancé par les marins en détresse. On attribue à ce signal la signification suivante : “Save our souls” (Sauvez nos âmes). On le lance quand on a perdu tout espoir de se tirer d'affaire par ses propres ressources, et qu'on s'en remet à quelqu'un d'extérieur pour sa survie.

Il y a les S.O.S. des situations de détresse de notre monde, et aussi les S.O.S.spirituels. En effet, chacun suit un chemin qui aboutit à la mort. En vivant sans Dieu, l'homme oublie la perdition éternelle. Personne ne peut y échapper par lui-même. Aussi Dieu attend-il le S.O.S. de celui qui reconnaît avoir besoin d'une intervention extérieure, d'une intervention divine.

Quand l'apôtre Pierre commençait à s'enfoncer au milieu des vagues du lac de Galilée, il a crié à Jésus : “Seigneur, sauve-moi !” Et aussitôt il eut à sa portée la main de Jésus, une main tendue tout près de lui.

Celui qui lance un S.O.S. ne discute pas les moyens mis en œuvre par les sauveteurs. Il accepte avec reconnaissance tout ce qui est fait pour lui porter secours.

Ainsi Jésus veut, encore aujourd'hui, venir au secours de celui qui, du fond de son désespoir, de sa tristesse ou de sa révolte, se tourne vers lui pour être pardonné, compris, aimé, consolé.

Il est le Sauveur, il n'en existe pas d'autre.