Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Dimanche 14 septembre 2003

Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'étendue annonce l'ouvrage de ses mains.

Psaume 19. 1

L'Eternel a fondé la terre par la sagesse, il a établi les cieux par l'intelligence.

Proverbes 3. 19

La signature du Créateur

Un astronaute qui revenait de l'espace s'est écrié : «Je n'ai pas rencontré Dieu». Un philosophe a dit un jour : «Dieu est mort». Le savant Einstein, plus modeste, a déclaré : «Par les mathématiques, je sais que Dieu existe, mais par les mathématiques je ne puis trouver Dieu». Il disait croire en un Dieu qui s'est révélé à l'homme par l'harmonie de tout ce qui existe.

Bien avant lui, l'apôtre Paul écrivait : «Ce qui peut se connaître de Dieu est manifeste parmi les hommes : Dieu le leur a manifesté. En effet... ce qu'il y a d'invisible en lui, c'est-à-dire à la fois sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne au moyen de l'intelligence, d'après les choses créées, de manière à rendre les hommes inexcusables» (Romains 1. 19, 20). Que nous admirions au télescope la densité prodigieuse de la voie lactée, ou au microscope la poussière qui couvre l'aile du papillon, ou encore le monde de l'A.D.N., nous comprenons que seul Dieu est capable d'avoir engendré le mystère de la vie. Il faudrait vraiment être un «insensé» pour ne pas y reconnaître la signature du Créateur (Psaume 14. 1).

Mais croire en l'existence du Dieu créateur ne sauve pas. Pour être sauvé, il faut se reconnaître coupable devant lui, souscrire au jugement que Dieu porte sur l'homme et croire au sacrifice expiatoire de Jésus. Il n'y a pas d'autre moyen de salut. «Qui croit au Fils de Dieu a la vie éternelle, mais qui ne croit pas au Fils, la colère de Dieu demeure sur lui» (Jean 3. 36).