Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Mercredi 12 mars 2003

L'Esprit du Seigneur, l'Éternel, est sur moi, parce que l'Éternel m'a oint pour apporter de bonnes nouvelles aux débonnaires : il m'a envoyé pour panser ceux qui ont le coeur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers l'ouverture de la prison, pour proclamer l'année de la faveur de l'Éternel.

Esaïe 61. 1, 2

Jésus à Nazareth

Au début de son ministère, Jésus se rend dans la ville où il a été élevé. Entrant dans la synagogue, il se lève pour lire les saintes Écritures. Par la lecture des versets cités en tête, Jésus va définir le ministère de grâce qu'il est venu accomplir. Sera-t-il écouté ? Sera-t-il reçu ?

Aux premiers mots prononcés, «tous... s'étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche» (Luc 4. 22). Jésus qui lit les pensées de ses auditeurs dit alors : «Assurément, vous me direz... : Tout ce que nous avons entendu dire, qui s'est passé à Capernaüm, fais-le ici aussi, dans ton pays» (v. 23).

L'évangile est agréable pourvu qu'il apporte du secours sans réveiller la conscience. Les gens de Nazareth auraient bien voulu profiter des miracles de Jésus pour guérir et nourrir son peuple. Mais il ajoute : «En vérité, je vous dis qu'aucun prophète n'est reçu dans son pays» (v. 24). Et quand ils entendent qu'à la suite de ce refus, Dieu fait grâce à des étrangers comme au temps d'Élie et d'Élisée, alors l'ambiance change du tout au tout et Jésus échappe de justesse à la haine du peuple.

Habitants de nos régions, nous avons besoin de Dieu tout autant que les peuples des pays les plus défavorisés. Il nous offre son pardon et son salut par l'évangile de sa grâce. Des milliers de personnes le reçoivent dans des pays lointains. Ne faisons pas comme les gens de Nazareth, acceptons aujourd'hui la parole de Jésus.