Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Vendredi 21 avril 2000

Ils l'emmènent dehors pour le crucifier. Puis ils contraignent un certain Simon, Cyrénéen, père d'Alexandre et de Rufus, qui passait par là, venant des champs, à porter sa croix.

Marc 15. 20, 21

L'honneur de porter Sa croix

Simon de Cyrène revient des champs, son travail matinal achevé, avant la chaleur du jour. D'origine étrangère, il ne s'était pas trouvé avec la foule qui dès l'aube s'était amassée pour réclamer la mort de Jésus. Passant par là, il rencontre la troupe qui conduit celui-ci au supplice, suivie par une multitude hostile. Loin derrière, de saintes femmes pleurent... Apparemment, Simon ne demande qu'à passer son chemin sans se mêler de ce « fait divers ».

Il ne le peut pas. On le contraint de porter la croix de Jésus. Dans quels sentiments, nous ne le savons pas. On aime à penser qu'il a été touché par ce spectacle unique, et que son fils Rufus est bien « cet élu dans le Seigneur » dont parle l'apôtre Paul (Romains 16. 13).

Mais nous voudrions nous adresser à ceux de nos lecteurs qui sont comme Simon, accaparés par leur travail et leurs affaires. Pensent-ils que le supplice de Jésus ne les concerne pas ? Ils se trompent on ne peut pas rester indifférent ou neutre devant la croix. Et pourtant le monde, aujourd'hui comme alors, va son train sans paraître s'en préoccuper. Mais Jésus lui-même invite chacun à prendre sa croix et à le suivre. C'est là en réalité le chemin du triomphe (Romains 8. 17), car, malgré les apparences, c'est lui qui a été le vainqueur sur la croix (Colossiens 2. 15). Rangeons-nous résolument derrière lui, et n'ayons pas honte de sa croix !