Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"

“ La Bonne Semence ”

Écouter le feuillet :
Aucun enregistrement disponible
Rechercher un feuillet :
< hier
demain >
Vendredi 3 mars 2000

Cela t'a été montré afin que tu connaisses que l'Éternel est Dieu, et qu'il n'y en a point d'autre que lui... Il t'a fait entendre sa voix pour t'instruire.

Deutéronome 4. 35, 36

L'orgueil va devant la ruine et l'esprit hautain devant la chute.

Proverbes 16. 18

Le Titanic : l'homme et ses limites (1)

La projection d'un récent film à grand succès a remis en mémoire le naufrage le plus spectaculaire de tous les temps, celui du « Titanic ».

Représentons-nous ce prestigieux paquebot réputé insubmersible, au point qu'un nombre insuffisant d'embarcations de sauvetage avait été prévu et que des diamantaires avaient confié au « Titanic » le transport de fabuleux trésors. Ses puissantes chaudières lui permettaient de battre des records de vitesse. Sécurité, mais aussi confort : luxueux appartements privés, salons, salle de concert un vrai palais flottant !

La première traversée (Angleterre-Amérique) s'annonçait triomphale. Le départ resta fixé au 10 avril 1912, malgré une mise en garde contre le danger d'icebergs. Deux mille deux cents personnes se trouvaient à bord, parmi lesquelles de nombreuses célébrités. La compagnie s'attacha à en faire une fête continuelle. La soirée du 14 s'achève dans l'euphorie. La mer est calme, glaciale, à moins un degré. Soudain la vigie sonne trois fois la cloche d'alarme et hurle : « Iceberg droit devant ! » On tente une manoeuvre désespérée. Trop tard ! Le navire est légèrement secoué, « comme si un doigt géant avait frotté la coque tout du long », dira un rescapé. Après quelques instants de surprise, le navire continue de filer majestueusement la fête reprend, tandis que l'eau s'engouffre dans le bateau à la cadence de cinq tonnes par seconde.