Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"
Bibles et Publications Chrétiennes sera en CONGÉS ANNUELS du samedi 29 juillet au 21 août 2017 inclus.
Les commandes en ligne seront indisponibles du 02 août au 18 août. Les expéditions reprendront le 22 août 2017.
Nous vous remercions pour votre compréhension.
Écouter le feuillet :
Dimanche 23 juillet

Tout homme qui était dans la détresse,… dans les dettes,… qui avait de l'amertume dans l'âme, s'assembla vers lui.

1 Samuel 22. 2

(Jésus dit:) Je vous laisse la paix; je vous donne ma paix; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne. Que votre cœur ne soit pas troublé, ni craintif.

Jean 14. 27

Des sauveteurs ou un Sauveur

Les secours d'urgence sont arrivés en trombe, toutes sirènes hurlantes. Les sauveteurs se sont précipités. Puis à l'hôpital d'autres encore se sont activés; vite, masque à oxygène, injections… tout est mis en œuvre pour lui faire rater son suicide.

Mais les sauveteurs ne peuvent pas tout pour cette femme à qui on donne tant de soins. En la ramenant à la vie, on ramène avec elle le même désespoir qui l'a poussée à cette extrémité. Le sauvetage du corps n'est pas la délivrance de l'âme. Elle a eu des sauveteurs, il lui faut encore un Sauveur.

Qui peut changer l'existence de cette personne, pardonner son passé, lui donner de nouvelles raisons de vivre, la rassurer pour l'avenir, en un mot, lui rendre l'espérance?

Jésus est venu pour cela sur la terre. On lui apportait des démoniaques, il chassait les esprits par une parole et guérissait tous ceux qui se portaient mal, de sorte que se réalisait ce qu'avait dit le prophète Ésaïe: “Lui-même a pris nos infirmités et a porté nos maladies” (Matthieu 8. 16, 17; Ésaïe 53. 4).

Êtes-vous désespéré, plein d'amertume, meurtri par la vie? C'est vous que Jésus invite: “Venez à moi, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos” (Matthieu 11. 28). Cette paix de l'âme, Jésus l'a acquise au prix de ses souffrances et de sa mort à la croix. Aujourd'hui, il veut la communiquer à tous ceux qui se confient et croient en lui. Il est lui-même notre espérance (1 Timothée 1. 1).