Bibles et Publications Chrétiennes
Calendriers "La Bonne Semence"
Écouter le feuillet :
Lundi 20 février

Le cœur est trompeur par dessus tout et incurable; qui le connaît? Moi, l'Éternel.

Jérémie 17. 9

Le Seigneur… mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres, et manifestera les intentions des cœurs.

1 Corinthiens 4. 5

Miroirs déformants

Entre toutes les attractions de ce parc visité avec nos enfants, les miroirs déformants avaient le plus grand succès. Chacun s'amusait surtout de voir l'autre, buste trapu ou jambes immenses, et s'en moquait joyeusement sans toujours se rendre compte de ce que sa propre image avait aussi de ridicule.

“Connais-toi toi-même” était la devise du philosophe Socrate. Mais comment parvenir à cette connaissance? Se fier à son propre jugement? Il est bien difficile d'être en même temps juge et partie! Se fier aux autres? La gentillesse, l'intérêt ou la jalousie fausseront leur jugement. Tous nos miroirs sont plus ou moins déformants.

Mais il en existe un qui est absolument véridique. C'est la Bible, la Parole de Dieu. Elle dévoile dans une parfaite lumière tout ce que nous aimerions cacher, toutes nos fautes, le but de nos paroles, de nos actes… Inutile de nous croire innocents dans la lumière de Dieu. Nous ne pouvons que plaider coupables. Mais la Bible nous annonce aussi que Jésus est venu pour sauver ces coupables, libérer ces condamnés.

Savoir exactement ce que Dieu pense de nous, c'est cela bien se connaître. Apprendre qu'il veut nous sauver, c'est envisager un nouveau départ. S'approprier par la foi le sacrifice de Christ au Calvaire, c'est prendre ce départ et commencer une vie nouvelle. Christ “est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui pour eux est mort et a été ressuscité” (2 Corinthiens 5. 15).